Camps Biblique Internationaux de la CMCI

Koumé s’apprête à accueillir ses deux traditionnels Camps Bibliques Internationaux

 

Equiper les jeunes pour être des ministres compétents de l’Evangile, à même de relever les défis de notre génération et de celle à venir, les provoquer à se consacrer au Seigneur Jésus-Christ et à l’accomplissement de la vision, sont des objectifs parmi tant d’autres qui sont poursuivis à travers les rencontres annuelles organisées à l’intention de la jeunesse. Ainsi deux Camps Bibliques Internationaux (CBI) sont organisés cette année, respectivement pour les jeunes et les universitaires, du 21 juillet au 14 août 2017, à Koumé au Cameroun. Plus de 2000 participants sont attendus à chacun des camps.

Le premier camp biblique fut organisé en décembre 2009, soit 9 mois après le départ auprès du Seigneur du professeur Zacharias Tanee FOMUM (ZTF). Ce fut donc une rencontre initiée par le nouveau leader mondial Théodore ANDOSEH, pour libérer la jeunesse de la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale (CMCI) et ses Eglises associées, des mois d’émois, et leur donner une réelle impulsion dans un contexte où les cœurs, avaient besoin d’entendre que la vision continue. Et, où la jeunesse avait besoin d’autre chose, que des larmes mélancoliques, étant donné qu’elle est considérée à juste titre, comme « le fer de lance de l’Église, la pépinière où puiser les co-ouvriers, afin de poursuivre et accomplir la vision. ».

Pour le leader mondial, les Camps Bibliques Internationaux se veulent des lieux de formation et d’impartition de la vision à la jeunesse. Ceci implique la restauration des jeunes à Dieu, la formation des disciples, sans toutefois oublier l’aspect du gagnement des âmes.

Objectifs visés par les CBI

Les CBI ont pour objectifs de:

  • bâtir les jeunes et les établir dans le Seigneur,
  • les équiper pour être des ministres compétents de l’Evangile, à même de relever les défis de notre génération,
  • imprégner les jeunes de la vision que le Seigneur nous a donnée au travers du frère Zach.,
  • provoquer les jeunes à se consacrer au Seigneur Jésus-Christ et à l’accomplissement de la vision.

Cette année 2018 consacre la 9ème édition des camps bibliques en général, et la 6ème quant à ce qui concerne les Camps Bibliques Internationaux. Car c’est en 2012 qu’ils ont été internationalisés. Le pasteur Théodore ANDOSEH en est l’orateur principal.

Les différents thèmes à développer portent respectivement sur Se qualifier pour servir Dieu - 2, pour le camp des jeunes, du 21 Juillet au 30 Juillet 2018, et sur  l’Eglise et la mission -2  pour celui des étudiants et jeunes travailleurs, du 1er Août au 15 Août 2018.

Nombre de participants attendus

Plus de 2000 participants sont attendus à chacun de ces camps. Au regard des différents objectifs assignés aux camps bibliques, il apparaît très important que la jeunesse soit encouragée et mobilisée à y prendre une part active, si tel est le cas, qu’elle est effectivement le fer de lance de l’Eglise. Elle a besoin d’être plus consciente et participante à l’œuvre de Dieu, d’appréhender au mieux son rôle déterminant en tant que co-ouvrière, audelà des actions menées dans les Eglises, pour la maintenir dans le Seigneur. C’est aussi le lieu où cette jeunesse reçoit la touche ultime pour l’aider à saisir la vision au plus haut point, et à entrer pleinement dans les desseins de Dieu, en sorte qu’elle ait le profil qui convienne pour être à même de pérenniser l’œuvre.


Le Président de la jeunesse de la CMCI, le pasteur Joseph NGANDEU, prend sérieusement la chose à cœur. Car, à travers les correspondances et échanges téléphoniques, il n’a pas manqué de nourrir ouvertement de grandes attentes, par rapport à la tenue de ces deux
camps bibliques :

«J’attends des camps de cette année, que le Seigneur se donne spécialement à nous (jeunes), qu’il fasse de nous ses amoureux et dignes co-ouvriers.». 

Son vœu le plus cher, est que la mobilisation soit donc totale au niveau de la jeunesse, et que Koumé assiste en son sein, à un véritable déferlement de jeunes, étudiants et jeunes travailleurs de toutes les nations.
Sa vision pour la jeunesse, est aussi des plus claires :

« En tant que serviteur mondial des jeunes et étudiants, ma vision pour la jeunesse de la CMCI, c’est une jeunesse sanctifiée et consacrée, avec un sens clair de destinée, qui s’est consciemment et de manière réfléchie dévouée à être une flèche dans le carquois de notre leader mondial, le frère Théodore ANDOSEH, pour l’accomplissement de la vision que Dieu nous a onnée, au travers du frère Zach. ».


Nous oserions croire que ce cri de cœur du leader mondial de la jeunesse sera entendu de tous, en sorte que les jeunes effectueront massivement le déplacement pour se retrouver à Koumé, personne ne voulant se faire compter l’événement.

La jeunesse entendra-t-elle ?

Vive Koumé 2017.

Alléluia ! Alléluia!

Conditions de participation aux camps

Les camps sont ouverts à tous les jeunes, aux étudiants et jeunes travailleurs de toutes les dénominations confondues, et tout aussi bien, aux jeunes païens et athées.

Les frais de participation au camp des jeunes sont de dix mille francs (10.000 FCFA ou €16 ou $20) par participant. Concernant le camp des étudiants et jeunes travailleurs, les frais s’élèvent à quinze mille francs (15.000 FCFA ou €20 ou $25) par participant.

Do you like this article?